Poèmes de Paul Valéry (drei Lieder für Sopran und Klavier)

Drei Lieder für Sopran und Klavier,
Sprache Französisch

  1. La Ceinture
  2. Intérieur
  3. Les Grenades

Die Noten sind erhältlich beim Verlag Neue Musik.
Neu! Veröffentlicht im Rahmen des Projekts „Berliner Komponisten“ beim Label Kreuzberg Records:
Konzert 2017 in  der Friedrichskirche Potsdam-Babelsberg, mit Andrea Chudak und Barbara Kler:

Ältere Aufnahme (Uraufführung) von 1993

die drei Gedichttexte von Paul Valéry, aus der Gedichtsammlung „Charmes“:

LA CEINTURE

Quand le ciel couleur d’une joue
Laisse enfin les yeux le chérir,
Et qu’au point doré de périr
Dans les roses le temps se joue,

Devant le muet de plaisir
Qu’enchaîne une telle peinture.
Danse une Ombre à libre ceinture
Que le soir est près de saisir.

Cette ceinture vagabonde
Fait dans le souffle aérien
Frémir le suprême lien
De mon silence avec ce monde…

Absent, présent…Je suis bien seul,
Et sombre, ô suave linceul.

INTÉRIEUR

Une esclave aux longs yeux chargés de molles chaînes
Change l’eau de mes fleurs, plonge aux glaces prochaînes,
Au lit mystérieux prodigue ses doigts purs;
Elle met une femme au milieu de ces murs
qui dans ma rêverie errant avec décence,
Passe entre mes regards sans briser leur absence,
Comme passe le verre au travers du soleil,
Et de la raison pure épargne l’appareil.

LES GRENADES

Dures grenades entr’ouvertes
Cédant à l’excès des vos grains,
Je crois voir des fronts souverains
Éclatés de leurs découvertes!

Si les soleils par vous subis,
ô grenades entre-bâillées,
Vous ont fait d’orgueil travaillées
Craquer les cloisons de rubis,

Et que si l’or sec de l’ércorce
À la demande d’une force
Crève en gemmes rouges de jus,

Cette lumineuse rupture
Fait rêver une âme que j’eus
De sa secrète architecture.